10 bons trucs pour économiser de l’essence et de l’argent

Je pense qu’avec l’essence à plus de 2.00 $ le litre, nous nous devons un petit rappel pour économiser de l’essence.

Avec les fortes hausses actuelles du prix de l’essence, il est sage de revoir ses habitudes de conduite et de connaître quelques façons de réduire la consommation et les coûts d’utilisation de son véhicule.

Lorsque nous en venons à remettre en question nos projets de vacances et même à décider de rendre visite moins souvent à la parenté, on peut en conclure que la hausse du prix de l’essence affecte sérieusement notre vie. Or, certains sondages révèlent que de telles considérations sont le lot quotidien de millions de consommateurs.

En fait, dans l’un de ces sondages, mené pour le compte d’un assureur, plus de la moitié des répondants on déclaré que la récente augmentation du prix de l’essence avait un impact direct sur la planification de leurs vacances estivales. De ce groupe, 43 % des personnes consultées sont même allées jusqu’à dire que, si le prix de l’essence continue de grimper, elles vont tout simplement revenir sur leur décision d’aller visiter parents et amis.

Cependant, après 2 ans de pandémie et de confinement en yoyo, on aimerait se passer de rester chez-soi.

Ce n’est cependant pas l’unique alternative. Il existe divers moyens pour soutirer le maximum de chaque litre d’essence – et même de parvenir à préserver ses projets de vacances. Voici quelques trucs 10 trucs pour économiser de l’essence :

Truc #1 – Entretien régulier de votre véhicule

Faites en sorte que le rendement de votre véhicule soit à son maximum grâce à un entretien régulier. Un moteur mal réglé, avec des bougies encrassées par exemple, consommera inutilement de l’essence. Assurez-vous que les filtres à air et à essence sont propres. Remplacez-les au besoin. Selon les techniciens experts, un nouveau capteur d’oxygène peut également réduire la consommation de carburant jusqu’à 15 %.

N’oubliez surtout pas des petits détails comme la pression d’air dans les pneus. Le fait de gonfler les pneus au maximum de la pression recommandée par le constructeur (et non la pression maximale indiquée sur le flanc du pneu) peut réduire la consommation d’essence jusqu’à 6 % tandis que la vérification périodique du parallélisme des roues peut bonifier l’économie de carburant d’un autre 10 %.

Et, de grâce, nettoyez ce coffre! Enlevez tout objet ou matériel superflu qui ajoute au poids du véhicule. Le poids supplémentaire nuit à l’économie d’essence. Chaque 100 kilos de charge inutile augmente de 0,5 litre aux 100 kilomètres la consommation d’essence.

Truc #2 – Changez vos habitudes de conduite

Modifiez votre façon de conduire. Accélérez graduellement, conduisez en douceur et avec précaution et vous pourrez réduire de 20 % la consommation d’essence de votre véhicule. Pour économiser de l’essence, évitez les courses d’accélération et les manœuvres à l'emporte-pièce. Anticipez les arrêts pour éviter de freiner brusquement et regardez loin devant vous de manière à vous arrêter tout doucement aux intersections.

Évitez de rouler à haute vitesse. Un véhicule se déplaçant à 90 km/h consomme environ 15 % moins de carburant qu’un autre roulant à 105 km/h.

Truc #3 – Conduisez intelligemment

À l’arrêt, ne faites pas fonctionner inutilement votre moteur. Ne gaspillez pas l’essence en utilisant le service à l’auto de votre restaurant favori. À la place, garez vous et passez votre commande à l’intérieur. Ne laissez pas votre véhicule en marche en attendant votre enfant à la sortie de l’école. Un moteur qui tourne consomme plus d’essence que si vous l’arrêtez et le redémarrez quelques minutes plus tard. Selon Ressources naturelles Canada (RNCan), si vous laissez fonctionner votre moteur au ralenti pendant plus de 10 secondes, celui-ci consommera plus de carburant que si vous l’arrêtez et redémarrez par la suite.

En fait, laisser un moteur tourner au ralenti est un pur gaspillage de carburant et d’argent, sans parler de ses effets nocifs sur l’environnement. Jetez un coup d’œil sur le plan d’action personnel en cinq volets ci-dessus que propose RNCan pour réduire ce gaspillage dans vos propres habitudes de conduite.

Lorsque vous êtes englué dans la circulation, arrêtez si possible votre climatiseur. Abaissez plutôt vos fenêtres et ouvrez les orifices de ventilation de manière à faire circuler l’air dans l’habitacle. Faire fonctionner le climatiseur augmente la consommation d’essence et si vous circulez en ville, le fait d’arrêter le climatiseur contribue à diminuer sensiblement la consommation de carburant, selon un porte-parole de Mercedes-Benz.

À l’inverse, il est préférable de faire fonctionner le climatiseur si vous circulez à plus haute vitesse sur l’autoroute. Les vitres baissées créent des turbulences aérodynamiques qui, inévitablement, nuisent à l’économie d’essence.

D’autre part, des études menées par Volvo et d’autres constructeurs automobiles ont démontré qu’un habitacle silencieux, frais et sec tend à diminuer la fatigue lors de longs trajets et aide le conducteur à demeurer détendu et alerte pendant plus longtemps. Ceci sans parler du confort des passagers, jeunes et plus âgés. Ces conseils devraient vous aider à utiliser judicieusement votre climatiseur.

Truc #4 – Planifiez vos déplacements

Essayez, dans la mesure du possible, de faire toutes vos courses en même temps, au lieu d’utiliser plusieurs fois votre véhicule. Organisez vos déplacements de manière à vous rendre d’une place à l’autre en évitant de revenir sur vos pas. Il se peut que vous puissiez même stationner votre véhicule en un endroit central d’où vous pourrez faire vos courses à pied au lieu de vous déplacer d’un endroit à l’autre avec votre véhicule.

À l’occasion de réunions de famille, faites appel au co-voiturage. Si les distances sont longues, la société de location Budget suggère même de louer une fourgonnette à 15 places de manière à minimiser les coûts de carburant au lieu de vous rendre à destination dans des véhicules différents.

Planifiez vos déplacements de manière à circuler hors des heures de pointe. Il est plus facile d’adopter un style de conduite pour économiser de l’essence lorsque la circulation est moins dense.

Lorsque vous voyagez dans de nouvelles localités, utilisez un GPS ou votre application de navigation. Ceci pourrait bien vous éviter de vous égarer et de gaspiller inutilement de l’essence. Tourner en rond pour visiter, ça coûte cher maintenant!

Truc #5 – Les effets de la température

Il est à noter que les conditions routières et de température ont également un rôle à jouer en ce qui a trait à l’économie de carburant. Circuler avec un vent de face de 30 km/h peut augmenter la consommation de 6 %. Gravir une pente de 7 degrés peut diminuer du quart l’économie d’essence. De même, rouler dans la gadoue, la neige ou sur du gravier entraîne une consommation accrue de carburant.

Certes, si vous devez absolument sortir, allez-y.

Truc #6 – Moyens de transport alternatifs

Envisagez l’utilisation d’autres moyens de transport, même si ce n’est qu’une ou deux fois par semaine. La marche, le vélo, le co-voiturage et les transports en commun vous permettront de laisser votre véhicule à la maison. Utiliser son vélo pour aller au travail permet non seulement d’économiser, mais constitue également un excellent exercice cardio-vasculaire.

De plus, lorsque la circulation s’avère très lourde, il vous sera souvent possible de vous rendre à destination plus rapidement à bicyclette que si vous utilisez votre voiture.

Truc #7 – Une étiquette très importante

Le premier et le plus important moyen pouvant vous aider à économiser de l’essence est de comparer les cotes de consommation lorsque vient le temps d’acheter un véhicule. Et la meilleure manière d’y arriver est de consulter avec soin la fiche signalétique EnerGuide. En effet, au Canada, « toute nouvelle automobile, fourgonnette, camionnette ou tout véhicule à usage particulier n’excédant pas un poids nominal brut de 3 855 kg (8 500 lb) » doit dorénavant porter cette étiquette.

La meilleure économie d’essence que vous pouvez faire est à l’achat du véhicule!

Truc #8 – Demeurez à l’affût des nouvelles technologies

Soyez à l’affût des nouvelles technologies qui sont de plus en plus présentes dans l’industrie automobile.

Mal aimée par le passé dû à sa courte autonomie et le manque d’information disponible sur ces voitures, les véhicules hybrides sont dorénavant très présent sur le marché. En ville, c’est la voiture idéale pour faire son épicerie et se promener de A à B. En campagne, c’est un peu moins intéressant, mais certains modèles sont plus attrayants.

Ensuite, vous avez aussi le choix entre plusieurs modèles de véhicules électrique. Avec la multiplication des crédits à l’achat et des bornes de recherchage, l’achat d’un tel véhicule n’est pas une si mauvaise idée. Surtout que les lois se resserent sur les voitures à essence.

Bien que le prix à l’achat est supérieur, les économies que vous ferez et l’impact environnemental sont des avantages à prendre en considération.

Même si vous n’optez pas pour ce genre de véhicule, vous devriez déterminer avec soin si un moteur V6 ou V8 est absolument nécessaire pour votre prochain véhicule. L’Association des concessionnaires automobiles du Canada recommande aux consommateurs de faire l’essai sur route de différents modèles munis de divers groupes propulseurs et ce, dans des conditions variées d’utilisation de manière à déterminer ce qui leur convient le mieux.

Truc #9 – Profitez des promotions sur l’essence

Les programmes de récompenses sur l’essence comme PC Optimum, Pétro-Canada et bien d’autres proposent souvent l’échange de points contre une réduction du coût par litre de l’essence. Dans d’autres cas, ce sont des promotions offertes dans les épiceries comme IGA ou Métro.

Gardez l’oeil ouvert, que ce soit 3, 5,ou 10 cents le litre d’économie c’est mieux que rien!

Truc #10 – Une question d’avenir

Il faut également être conscient que les efforts déployés pour économiser le carburant ont un impact direct sur l’environnement et les générations futures.

Les scientifiques affirment que le réchauffement de notre planète et ses effets désastreux sur le climat, le niveau des océans et la chaleur ambiante sont causés en partie par les combustibles fossiles.

Souvenez-vous que chaque litre de carburant que vous économisez contribue directement à réduire la production de gaz à effet de serre, donc le réchauffement de la planète.

BONUS : Travaillez de la maison

Vos employeurs me lanceront probablement la première pierre, mais envisagez le télétravail. Que ce soit seulement deux ou trois fois par semaine, c’est une économie substentielle d’essence sur un mois si vous habitez loin de votre lieu de travail. Encore une fois, ce n’est pas tout le monde qui ont accès à des services de transport en commun efficaces.

Faites-en la demande ou demandez un compte de dépense pour vos déplacements quotidiens. Le pire qu’il peut arriver, c’est de vous faire dire non.

Entre-vous et moi, si la seule raison que vous devez être présent au bureau est de vous faire surveiller par le middle-management et que vous êtes plus productif à la maison, restez chez vous.

Enfin, ne vous laissez pas abattre par la hausse du prix de l’essence. C’est maintenant une belle opportunité de tester vos habitudes de conduite. En espérant que cela pourra vous aider à économiser de l’essence!

Neo carte de crédit securisée

Carte sécurisée Neo

Bonus de 25
Une valeur de : 25 $ $
Visa Scotia Scène

Carte Visa* SCÈNE®

Bonus de 5000 points Scène+
Une valeur de : 50 $

Carte Mastercard®* BMO AIR MILES®† World Elite®*

Bonus de 2000 milles de récompenses AIR MILES
Une valeur de : 220 $

CARTE COBALT® AMERICAN EXPRESS​

Bonus de 30 000 Points-Privilège AMEX
Une valeur de : 420 $
Refresh Financial Carte avec garantie 2

Refresh Financial Carte avec garantie

Bonus de s/o
Une valeur de : 0 $ $
Carte Mastercard HSBC World Elite

Carte Mastercard HSBC World Elite

Bonus de 130 000 points
Une valeur de : 650 $

Abonnez-vous à notre info-lettre

Gagnez des récompenses